Hysope

Nom binominal : Hyssopus officinalis

Classification phylogénétique
Ordre : Lamiales
Famille : Lamiacées

L’hysope ou hyssope, est une plante vivace originaire des garrigues des régions méditerranéennes. Ses fleurs, qui peuvent être violettes, bleues, blanches ou rouges, sont groupées en épis.

Elle appartient à liste des plantes recommandées dans les jardins des monastères au temps de Charlemagne (capitulaire De Villis).

Symbolique

Elle est évoquée dans la Bible dans les commandements aux Hébreux, relatifs aux dix plaies d'Égypte : « Et vous prendrez un bouquet d'hysope, et vous le tremperez dans le sang qui sera dans le bassin ; et du sang qui sera dans le bassin vous aspergerez le linteau et les deux poteaux…. ».

Dans la culture hébraïque, l'hysope symbolise l'humilité, en opposition au cèdre, image de la majesté : « [Salomon] a parlé sur les arbres, depuis le cèdre du Liban jusqu'à l'hysope qui sort de la muraille ».

Dans la tradition chrétienne, l’hysope est aussi évoquée comme plante purificatrice (cf. l'Asperges Me : « Asperges me, Domine hyssopo et mundabor » - Asperge-moi avec l'hysope, Seigneur, et je serai purifié).

Culture

La récolte peut intervenir quelques mois après la plantation. On prélève les tiges feuillées avant floraison. Pour obtenir des feuilles tendres, éliminer au fur et à mesure les tiges florales.

Utilisation alimentaire

Ses feuilles, fraîches ou séchées, sont utilisées, finement hachées, pour aromatiser les crudités et les salades, les farces pour le porc, l'oie ou le canard, mais aussi dans les sauces et les soupes. Ses fleurs relèvent agréablement le goût des salades et des légumes.

Elle entre aussi dans la composition de certaines liqueurs, du pastis, de l'eau de mélisse, de l'absinthe suisse. C'est l'un des éléments essentiels de l'élixir de la Grande-Chartreuse, de la bénédictine.

Propriétés toxicologiques et médicinales

L'hysope est une plante médicinale. Toutes les parties de la plante sont utilisées pour différentes indications thérapeutiques : antiseptique, stimulante, stomachique et expectorante.

  • Elle simule la digestion ; elle aide à l'évacuation des gaz intestinaux (effet carminatif) ;
  • C’est un tonique qui fortifie et soulage les muqueuses des voies respiratoires et des voies gastro-intestinales ;
  • Elle agit contre la fièvre et stimule la sudation (effet diaphorétique).