Carvi

Nom binominal : Carum carvi

Classification phylogénétique
Ordre : Apiales
Famille : Apiacées

Le carvi, ou cumin des prés, est une plante herbacée bisannuelle. Il est proche du fenouil, de l'anis et de l'aneth. Il est parfois appelé anis des Vosges ou cumin de Hollande.

Il fait partie des plantes dont la culture est recommandée dans les domaines royaux par Charlemagne dans le capitulaire De Villis.

Cette espèce mesure de 25 à 60 cm de haut. Ses feuilles sont très divisées en lobes, linéaires. Les petites fleurs blanches sont groupées en ombelles terminales. Les graines jaunes sont arquées légèrement.

Plante originaire d'une vaste zone à climat tempéré à chaud : Afrique du Nord, Eurasie.

L'utilisation du carvi est attestée dans l'Égypte ancienne 1500 ans avant J-C, et cette plante est citée dans Henry IV de Shakespeare : dans le IIe acte, Falstaff est invité à prendre un repas de reinettes et carvi, censé faciliter la digestion.

Vertus médicinales

Les graines de carvi sont stimulantes, digestives, carminatives, diurétiques et stomachiques. Le carvi fait partie, avec le fenouil, l’anis vert et la coriandre, des « quatre semences chaudes » des herboristes.

Cuisine

Les feuilles tendres, fraîches, hachées, servent à aromatiser certains plats : salades, potages, tomates. Mais ce sont surtout les graines, plus aromatiques, qui sont utilisées, notamment pour parfumer les viandes : porc, gibier, oie… Elles s'emploient aussi dans les fromages (en particulier avec le munster ou les chèvres frais), la charcuterie, la choucroute, le goulash, la harissa tunisienne, la harira (h'rira) ainsi que dans certaines pâtisseries et confiseries.

Ingrédient traditionnel de la cuisine germanique, le carvi entre aussi dans la composition du kummel, liqueur traditionnelle allemande. On le retrouve dans de nombreux autres alcools : l'aquavit, le gin, le schnaps, le Brennivín, etc.