Carotte

Nom binominal : Daucus carota

Classification phylogénétique
Ordre : Apiales
Famille : Apiacées

La carotte (Daucus carota subsp. sativus) est une plante bisannuelle de la famille des apiacées (anciennement ombellifères), largement cultivée pour sa racine pivotante charnue, comestible.

L'ancêtre sauvage de la carotte provient d'Iran, qui reste le centre de la diversité de Daucus carota.

Elle fait partie des plantes dont la culture est recommandée dans les domaines royaux par Charlemagne dans le capitulaire De Villis (fin du VIIIe ou début du IXe siècle).

La plupart des variétés cultivées sont de couleur orange. Il existe aussi des carottes fourragères blanches. Des variétés sont aussi de couleur rouge, violette ou jaune. Les fanes, également appelées échevis en Suisse romande, sont parfois consommées en soupe, et on tire de l'huile essentielle des graines.

Propriétés nutritives

L'apport énergétique de la carotte crue est de 26 kilocalories par 100 g. Elle contient 88,2 % d'eau, 0,98 % de protéines, 0,20 % de lipides et jusqu'à 4,8 % de sucre.

Les minéraux apportés sont très nombreux, en particulier du calcium, magnésium, potassium et fer. La teneur en fibres alimentaires est importante, avec répartition presque égale entre fibres hydrosolubles (1 742 mg) et fibres non hydrosolubles (1 889 mg).

Vertus médicinales

La carotte est stimulante, diurétique, adoucissante, vermifuge, cicatrisante. En dehors des antioxydants, anti-inflammatoires, carotène et vitamines qu'elle renferme, la carotte a longtemps bénéficié d'une légendaire efficacité sur la vue humaine. L’absorption d'une décoction de fanes de carottes (une poignée pour deux verres d'eau) est un remède de grand-mère pour guérir les aphtes. La carotte permet d'améliorer le teint grâce au carotène. Ce dernier, plus précisément bêta-carotène, est une pro-vitamine A. Cette composante donne un effet de pigmentation de la peau semblable au bronzage.