Camélia du Japon

Nom binominal : Camellia japonica

Classification phylogénétique
Ordre : Ericales
Famille : Théacées

Les camélias sont des plantes à fleurs, originaires d'Asie orientale.

Le genre Camellia contient, selon les botanistes, entre 100 et 250 espèces. Camellia est un genre à vocation ornementale mais aussi agroalimentaire, avec le Camellia oleifera et le théier, Camellia sinensis.

La plupart des espèces fleurissent en hiver, mais la floraison peut s'étendre de septembre à mai selon les variétés

Au XVIIe siècle, l'usage du thé en Europe est aristocratique car les feuilles de cette plante s'y monnayent très cher. La Compagnie des Indes orientales demande aux Chinois de leur fournir des graines ou de jeunes plants de théier (dans le but de casser leur monopole...). Ces derniers ne leur livrent pas le Camellia sinensis mais des camélias d'ornement de type Camellia japonica. La supercherie est découverte mais, devant la beauté de la fleur rouge et du feuillage du camélia (il est alors appelé la « rose chinoise » ou la « rose du Japon »), on décide de le cultiver en serre chaude et en orangerie. Il se serait acclimaté en Europe dès1739.

Le domaine de La Malmaison, acheté en 1798 par Joséphine de Beauharnais, devient célèbre entre autres par la création d'une roseraie et l'usage de plantes nouvellement introduites en France, notamment les camélias. La future impératrice lance la mode en France : par imitation, on plante des massifs de camélias où cela est permis. Le camélia connaît un engouement très fort durant la première moitié du XIXe siècle, comme en témoigne le roman La Dame aux camélias d'Alexandre Dumas fils à qui on doit probablement la francisation du genre camellia due à une orthographe fautive.

En 1806, Ferdinand Favre importe d’Angleterre les premières graines et a l'intuition que l'humidité du climat atlantique nantais lui permet de cultiver les camélias en pleine terre et en plein air, sous réserve d'accoutumer et de sélectionner les sujets les plus résistants.

De nouvelles espèces de camélias sont introduites en Europe au début du XXe siècle. L'engouement est relancé. Coco Chanel lance la mode du camélia blanc à la boutonnière. L'hybridation permet d'introduire de nouveaux caractères, comme le parfum, les petites fleurs, et même la floraison estivale avec les premiers hybrides obtenus dans les années 1930 (tel Camellia × williamsii (en)) ou l'espèce nouvelle Camellia azalea, découverte en 1984 en Chine.

Le camélia, ou précisément le camélia du Japon, est considéré comme une plante médicinale.

L’huile extraite de cet arbuste est très réputée pour son utilisation dans les soins capillaires et cutanés ainsi que pour la beauté des ongles. Le camélia est bénéfique contre les cheveux secs et les peaux sèches. L’huile de Camélia est utilisée dans la cuisine. Elle sert aussi d’excipient dans la fabrication de médicaments.