Basilic sacré

Nom binominal : Ocimum tenuiflorum

Classification phylogénétique
Ordre : Lamiales
Famille : Lamiacées

Le basilic sacré (holy basil, en anglais) est aussi appelé tulasi, thulasi ou tulsi en Inde, où il est particulièrement apprécié. Dans ce pays, on le prend sous forme d'infusion et il se substitue souvent au thé. Il considéré, dans la culture indienne, comme un véritable élixir de vie, une plante favorisant la santé et la longévité. C’est ce qui lui vaut d’être « sacré ». On le désigne comme la mère des plantes médicinales, la Reine des herbes, etc.

Le basilic sacré est efficace dans les cas de :

- Refroidissement et affections virales

- Fatigue mentale et physique

- État de grand stress

- États inflammatoires

- Empoisonnement et exposition à des radiations nocives

- Diabète

- Cholestérol élevé, affections cardio-vasculaire

- Digestion difficile

- Douleurs, maux de tête

Le basilic sacré possèderait des propriétés anti-inflammatoires, hypotensives, anti-oxydantes, hypoglycémiantes et légèrement anesthésiantes.

En médecine ayurveda on utilise des extraits de tulsi pour soigner le rhume, la grippe, les maux de tête, les troubles de l’estomac, l’inflammation, les troubles cardiaques, les diverses formes d’empoisonnement (selon des recherches récentes, le tulsi agirait favorablement dans les cas d’empoisonnement aux radiations), et contre le paludisme. Le tulsi est parfois associé au rooibos dans les tisanes. Il est utilisé également sous forme d’huile essentielle.

En usage externe, il est conseillé de ne pas appliquer cette huile directement sur la peau, mais en mélange de quelques gouttes dans une base d’huile d’amande douce ou autre.

Le Dr Bhupesh Patel, de la Gujarat Ayurved University à Jamnagar, pense que le tulsi peut avoir une action curative dans le cas de grippes, y compris la grippe H1N1. Pour lutter contre la maladie, il recommande d’utiliser la plante sous la forme de jus de 20 à 25 feuilles fraîches, deux fois par jour.