Armoise

Nom binominal : Artemisia vulgaris

Classification phylogénétique
Ordre : Astérales
Famille : Astéracées

L’Armoise commune ou Armoise citronnelle (Artemisia vulgaris) est une espèce de plantes herbacées vivaces. Commune dans les régions tempérées, cette plante est connue depuis l'Antiquité. Les Gaulois la nommaient « ponema », mais son genre vient de la déesse Artémis, qui était censée protéger les femmes malades.

Autres noms vulgaires : artémise , ceinture de Saint-Jean, couronne de Saint-Jean, herbe aux cent goûts, herbe à Saint-Jean, herbe de feu, herbe royale, remise, tabac de saint Pierre.

L'armoise peut mesurer de 60 cm à 2 m de haut. Elle possède une tige dressée très rameuse et élancée sans stolons souvent de couleur rouge-violacée. Son feuillage est vert foncé, ses capitules duveteux sont serrés et très abondants sur les branches. Ses feuilles sont basales, longuement pétiolées et pennées de 5 à 8 cm de long. La partie souterraine est un rhizome horizontal ramifié, parfois fort en diamètre et ses fleurs jaunâtres ou pourprées avec une odeur forte (voire désagréable pour certains). La floraison a lieu de juillet à octobre. Les feuilles froissées dégagent une odeur similaire à celle de l'absinthe. Les fruits sont des akènes sans aigrette et mesurent 2 mm, une seule plante peut en produire plusieurs dizaines de milliers. Les armoises communes vivent principalement au bord des chemins et des routes, remblais, décombres, berges, terrains vagues.

Usage culinaire

L'armoise était utilisée autrefois pour attendrir les volailles dont la chair était trop coriace. Aujourd'hui elle vient parfumer les volailles mais aussi des gâteaux sucrés ou salés. Au Japon, elle entre dans la composition de certains daifuku, des pâtisseries à base de riz gluant.

Usage thérapeutique

L'armoise (Artemisia vulgaris), comme l’absinthe (Artemisia absinthum), utilisée à forte dose, a un caractère toxique. Plusieurs propriétés lui sont reconnues : tonique, fébrifuge, antispasmodique, vermifuge et stomachique. En infusion, elle régularise le cycle des menstruations à la ménopause. On l'utilise aussi pour soigner les infections urinaires.