Alchémille commune

Nom binominal : Alchemilla vulgaris

Classification phylogénétique
Ordre : Rosales
Famille : Rosacées

L'Alchémille commune ou Pied-de-lion (Alchemilla vulgaris L.) est une plante herbacée au feuillage caduc. Cette plante couvre-sol est facile à entretenir car elle se sème spontanément

Autres désignations : manteau de notre Dame, patte de lapin, pied de griffon, porte rosée, herbe aux femmes.

L'alchémille commune est une plante vivace de 10 cm à 30 cm de haut, originaire d'Europe, que l'on trouve tant en plaine et colline qu'en montagne. La tige est vert clair teinté de rougeâtre. Les feuilles sont grandes et palmatilobées (neuf à onze lobes dentés). Les fleurs sont vert clair, minuscules et apparaissent de mai à octobre.

Usage culinaire

Consommable aussi bien par l'homme que par le bétail, elle donne un goût particulier au lait et au fromage. On peut utiliser les feuilles séchées, accompagnées de feuilles séchées de primevère officinale, pour parfumer le thé.

Usage thérapeutique

• Partie utilisée : feuilles sans leur pétiole

• Composant chimique : tanin, acide salicylique, phytostérol, saponine, acide palmitique, acide stéarique.

• Propriété : astringent, diarrhéique, diurétique, tonique, vulnéraire, hémostatique, calmant, antirhumatismal.

• Mode d'emploi : infusion, décoction, extrait liquide, teinture.

Contre-indications et effets indésirables

La plante peut perturber les traitements par les anti-vitamines K.

À utiliser avec prudence chez les personnes présentant un risque de phlébite. Ne pas cumuler avec les contraceptifs oraux.

Folklore

L'alchémille commune était autrefois prisée des alchimistes qui utilisaient ses grandes feuilles comme réceptacle naturel de la rosée pour préparer la pierre philosophale. À la Renaissance, on lui prêta la réputation de faire renaître la virginité ou de rendre leur beauté aux seins flétris.