Ail des ours

Nom binominal : Allium ursinum

Classification phylogénétique
Ordre : Asparagales
Famille : Amaryllidacées

L'ail des ours, également appelé ail sauvage ou ail des bois, est une plante herbacée vivace. L'ail des ours produit fréquemment de vastes tapis dans les sous-bois. Les feuilles apparaissent en février-mars et les fleurs en avril-mai. La période de la récolte se termine avec les premières fleurs.

On compte six graines par fruit en forme de boulet de canon, de couleur noire.

L’ail des ours a été très utilisé en Europe et en Asie. On peut manger son bulbe et ses feuilles comme légume ou condiment. Il est excellent cru dans les salades. Ses feuilles se préparent sous forme de pesto et de soupe, ou comme épice dans des salades, voire dans des tisanes. On peut le cuire comme des épinards, le consommer sur des tartines avec du séré, ou encore dans du yaourt nature. On en fait enfin un beurre assaisonné pour les grillades.

Jadis, l’ail des ours était considéré comme une plante magique. On pensait que porté par une femme enceinte dans ses poches, il protégerait l'enfant à naître. Inflorescence : fleurs à six pétales L'ail des ours est une plante médicinale très ancienne connue des Celtes et des Germains. On en a retrouvé des restes dans des habitations du Néolithique.

Indications thérapeutiques usuelles

Traitement des pathologies cardio-vasculaires, des diarrhées, contre les vers intestinaux.

L' ail des ours est utilisé pour faire baisser la pression artérielle, pour stimuler la circulation sanguine. Il est recommandé en cas d'athérosclérose, d'arthrite, de rhumatismes. Il est efficace pour les problèmes intestinaux comme les maux d'estomac et les ballonnements. Il facilite la digestion, dégage les voies respiratoires.

D'autres usages de l'ail des ours sont documentés, comme la lutte contre la grippe et contre certaines pathologies virales ou les pathologies du foie. Il est encore indiqué pour le traitement des gastrites. Antiaggrégant plaquettaire, il lutte contre la formation d'athéromes. Ses composants soufrés protégeraient contre la survenue des cancers. Il est très riche en une huile essentielle sulfurée et en vitamine C. L'essence d’ail des ours est utilisée comme rubéfiant en cas de rhumatismes et comme désinfectant de l'atmosphère intérieure.

Résumé des propriétés : dépuratif, rubéfiant, hypotenseur, antiseptique, anthelminthique.