Ail

Nom binominal : Allium sativum

Classification phylogénétique
Ordre : Asparagales
Famille : Amaryllidacées

L'ail, ail commun ou ail cultivé (Allium sativum), est une espèce de plante potagère vivace monocotylédone dont les bulbes, à l'odeur et au goût forts, sont employés comme condiment en cuisine. Une tête d'ail se compose de plusieurs caïeux ou gousses d'ail. Actuellement près de 130 cultivars sont inscrits au Catalogue européen des espèces et variétés et près de 35 au Catalogue officiel français.

Les vertus de l'ail connues au moins depuis la plus haute Antiquité

Hérodote évoque ce qui fut peut-être le premier conflit social de l'histoire : il aurait été provoqué par la suppression de la ration d'ail destinée aux ouvriers égyptiens construisant la pyramide de Cheops.

On considère que l’ail est cultivé en Égypte depuis au moins 5 000 ans. Le papyrus Ebers mentionne l'ail dans une quarantaine d'indications.

Les Grecs et les Romains lui prêtaient un pouvoir fortifiant et le donnaient à manger à leurs soldats en campagne. Les athlètes grecs en consommaient de grandes quantités, pour son pouvoir fortifiant (les propriétés de vasodilatation, de broncho-dilatation de l'ail peuvent contribuer aux performances sportives).

L'ail fait partie des plantes dont la culture est recommandée dans les domaines royaux par Charlemagne dans le capitulaire De Villis (fin du VIIIe ou début du IXe siècle).

L'ail renferme des vitamines A, B1, B2 et C, divers antibiotiques naturels dont l'ajoène. Il contient de l'inuline, qui est un probiotique (il stimule le développement des bactéries bénéfiques de la flore intestinale). Il contient de l'allicine, un composé soufré anti-bactérien, anti-infectieux, et qui combat les virus. Il possède des agents anticoagulants, pouvant potentialiser les risques de saignement en cas d'association avec des médicaments antiagrégants plaquettaires.

Les extraits d'ails sont utilisés communément dans le traitement du rhume. L’ail pourrait avoir une efficacité modérée pour réduire le risque d'hypertension artérielle. Il permet de traiter différentes mycoses, dont celle du pied.

Autres propriétés : antiseptique / anticancer