Achillée millefeuille

Nom binominal : Achillea millefolium

Classification phylogénétique
Ordre : Astérales
Famille : Astéracées

L'Achillée millefeuille ou la Millefeuille est une espèce de plante herbacée vivace.
Elle possède plusieurs noms vernaculaires : herbe à dindes, herbes à dindons, persil à dinde, herbe aux charpentiers, herbe de la Saint-Jean, herbe de Saint-Joseph, herbe aux cochers, herbe aux militaires, herbe aux coupures, saigne-nez, sourcils de Vénus.

Étymologie
Selon Pline, naturaliste romain du Ier siècle, son nom lui vient d'Achille, héros de la mythologie grecque, qui s'en servit pour guérir des blessures. Lors du siège de Troie, Pâris a tiré une flèche empoisonnée sur le talon d'Achille et Vénus lui conseilla d'appliquer du cataplasme d'achillée millefeuilles sur la blessure. C'est pour cela qu'on la surnomme "herbe du Soldat".
 
C'est une plante stolonifère vivace, aux tiges variant de 50 à 80 cm. Les tiges sont peu ramifiées et portent des poils laineux, courts et blanchâtres.
Les feuilles sont allongées, vert foncé, aux deux faces pubescentes, finement bi-pennatilobées (doublement pennées), découpées en fines lanières courtes.
La floraison a lieu de juin à septembre.
On utilise la sommité fleurie (le haut de la plante en fleur)
Jusqu'au XIXe siècle, cette plante a été utilisée pour accélérer la cicatrisation. C'est une plante comestible dont on peut utiliser les fleurs et feuilles aux propriétés toniques, digestives, hémostatiques, anti-spasmodiques, emménagogues, hypo-tensives, anti-hémorroïdales.
Durant la Première Guerre mondiale, elle faisait partie du kit de première urgence porté par chaque soldat.


Propriétés : antispasmodique, cicatrisant, tonique, peptique. La plante possède aussi des propriétés digestives et cholérétiques, par la présence de flavonoïdes.


Mode d'emploi : infusion, teinture, extrait liquide, jus.