Topinambour

Nom binominal : Helianthus tuberosus

Classification phylogénétique
Ordre : Astérales
Famille : Astéracées

Le topinambour, aussi appelé artichaut de Jérusalem, truffe du Canada ou soleil vivace, est une plante vivace dont l'espèce appartient au même genre que le tournesol (Helianthus annuus).

Origine et histoire

Le topinambour est originaire d'Amérique du Nord. Champlain, explorateur français le découvrit en 1605 dans la Nouvelle France (actuel Canada). Il rapporta que les populations indigènes la cultivaient de longue date comme fourrage et comme légume.

Étymologie

Le nom résulterait de la francisation du nom d'une tribu du Brésil, les Tupinambas ou Topinamboux, dont plusieurs membres furent amenés en France pour être présentés comme curiosité, d'abord à Rouen en 1550, puis à Paris en 1613. Soit, à la même époque que celle où la plante fut introduite dans notre pays. C’est ainsi que son nom en français lui aurait été donné de façon fortuite, associé à un peuple que ne la connaissait probablement pas.

La confusion était telle que Carl von Linné, un siècle plus tard, croyait à l'origine brésilienne du topinambour.

L'appellation « cul d’artichaut » en langage populaire provient de son goût proche de l'artichaut.

L'appellation anglaise « artichaut de Jérusalem » (Jerusalem artichoke) viendrait quant à elle, de la déformation du terme italien girasole (« tournesol »).

Le topinambour peut atteindre jusqu'à 3 m de haut. Son cycle est annuel. Ses feuilles, alternes, sont de forme ovale, à pointe aiguë, rudes au toucher. Ses inflorescences sont des capitules entièrement jaunes groupés en panicule terminal, apparaissant de septembre à octobre.

Ses tubercules, qui sont des rhizomes tubérisés, ont une forme mamelonnée, très irrégulière, arrondie ou ovale, toujours plus amincie à la base. La substance de réserve n'est pas l'amidon comme pour la pomme de terre, mais un glucide qui en est proche, l'inuline, qui est un polymère du fructose. Ce glucide non assimilable n'influence pas la glycémie des personnes présentant un diabète sucré, contrairement à l'amidon. Elle est en revanche métabolisée par certaines bactéries intestinales et peut donc provoquer des flatulences.

Le topinambour contient de nombreuses vitamines, notamment A, C et B3, des sels minéraux, comme le potassium, et des glucides, essentiellement sous forme d'inuline, ce qui en fait un aliment assez pauvre en calories.

Les fructanes (glucides contenus dans le topinambour) auraient de nombreux effets bénéfiques pour la santé. Ils peuvent être considérés comme des probiotiques participant à l’équilibre de la flore intestinale.

En alimentation animale, le tubercule peut être donné aux bovins, aux porcins et aux lapins.