Thym

Nom binominal : Thymus vulgaris

Classification phylogénétique
Ordre : Lamiales
Famille : Lamiacées

Le thym est couramment appelé serpolet. Dans le sud de la France, on l’appelle aussi farigoule (de l’occitan : farigola).

On en connaît plus de 300 espèces. Ce sont des plantes rampantes ou en coussinet portant de petites fleurs rose pâle ou blanches. Ces plantes sont riches en huiles essentielles et, à ce titre, font partie des plantes aromatiques.

Le nom de « Thym » est la francisation de Thymus qui désignait en latin plusieurs lamiacées aromatiques de petite taille, lui-même issu du grec thumon qui signifie « offrande (que l'on brûle) » et « parfum », à cause de l'odeur agréable que la plante dégage naturellement ou lorsqu'on la fait brûler. La racine grecque thy, signifie « exhaler une odeur ». Elle vient peut-être de l'égyptien tham, nom d'une plante servant à embaumer les corps.

Histoire

Les Égyptiens utilisaient le thym mélangé aux onguents pour embaumer leurs morts. Les Grecs en brûlaient devant l'autel de leurs dieux, les places publiques et les riches demeures, pensant que cette plante était source de courage ; ils en mettaient aussi dans leurs plats.

Au Moyen Âge, les damoiselles brodaient des abeilles voletant près d'une branche de thym sur les écharpes qu'elles offraient à leur chevalier qui partait loin de leur cœur. Il était aussi placé sous les oreillers (car il favoriserait le sommeil en chassant les cauchemars et la mélancolie) et sur les cercueils lors des funérailles, car on pensait qu'il facilitait le passage dans l'autre vie.

Utilisations

  • Le thym est utilisé comme aromate en cuisine et comme plante médicinale, dans les tisanes ou même dans les bonbons (Ricola, par exemple).
  • En tisane, il sert à soigner les infections respiratoires.
  • Le thym ou des préparations contenant du thym s'utilisent en fumigation pour traiter les rhinites et les sinusites.
  • Il est utilisé contre les inflammations de la gorge et des sinus para-nasaux, et contre les symptômes de la bronchite et de la coqueluche.
  • Une tisane de thym est également efficace pour drainer le foie. Il est recommandé par la naturopathie pour les personnes subissant une chimiothérapie, traitement très destructeur pour le foie.

Résumé des propriétés : antiseptique / bactéricide / expectorant / antispasmodique