Verveine officinale

Nom binominal : Verbena officinalis

Classification phylogénétique
Ordre : Lamiales
Famille : Verbénacées

La verveine officinale est aussi appelée verveine sauvage, herbe sacrée, veine de Vénus ou herbe aux sorcières.

C'est une plante annuelle, à racine fusiforme et jaunâtre. La tige, de 15 à 40 centimètres, est velue et ramifiée puis dressée et garnie de feuilles oblongues découpées en lobes dentés.

De juin à octobre, les tiges portent des inflorescences en épis lâches terminaux, composées d'une multitude de fleurs aux coloris variés (le plus souvent violet pâle) portant chacune à la base une languette verte ou bractée. On trouve la verveine officinale indigène dans les prairies et au bord des chemins. Sa culture est facile, par semis au printemps ou par bouturage.

Organes reproducteurs

  • Couleur dominante des fleurs : violet pâle
  • Sexualité : hermaphrodite
  • Ordre de maturation : homogame
  • Pollinisation : entomogame, autogame Graine
  • Fruit : tétrakène se séparant à maturité en 4 akènes
  • Dissémination : barochore

Usage médicinal

On utilise les sommités fleuries.

En tisane, elle est diurétique, antipyrétique et astringente. On l'utilise surtout en mélange.

En lotion, elle a une activité détergente.