Sureau noir

Nom binominal : Sambucus nigra

Classification phylogénétique
Ordre : Dipsacales
Famille : Caprifoliacées

Le Grand Sureau ou Sureau noir, est une espèce d'arbustes caducifoliés à croissance rapide. L'espèce est aussi appelée « arbre de Judas », car c’est à la branche d’un sureau noir que se serait pendu Judas Iscariote. Son genre vient du grec sambûke (flûte).

Son bois est assez lourd et dense (0,59-0,69), très homogène. Son écorce est vert-gris et fissurée. Ses feuilles caduques, opposées et imparipennées sont composées de 5 à 7 folioles, à l'extrémité pointue et bord denté, un peu plus velues sur les nervures.

Les fleurs hermaphrodites apparaissent en début d'été. Elles sont parfum dégage une odeur désagréable et comportent 5 étamines et 5 pétales de couleur blanc crème. Elles sont disposées en corymbes plans, de 100 à 240 mm de diamètre et apparaissent après les feuilles.

Les fruits sont de grosse baies noires violacées à chair molle de 6-10 mm disposés en grappes, comportant trois graines.

Risque de confusion: le sureau noir peut être confondu avec le Sureau hièble (Sambucus ebulus) dont les baies peuvent être toxiques. Le sureau hièble se différencie du sureau noir par le fait que : - le sureau hièble est une vivace herbacée qui disparaît en hiver, le sureau noir est un arbuste ligneux ; - la floraison de l'hièble est plus tardive, de juillet à août, alors que le sureau noir fleurit en mai-juin ; - le sureau hièble tourne ses fruits vers le haut alors que le sureau noir les tourne vers le sol ; - le sureau hièble ne dépasse pas 1,80 m de hauteur.

Usages médicinaux

Un médecin grec du IIe siècle de notre ère, Galien, recommandait le sureau contre les catarrhes et les excès de mucus. Au siècle précédent, Pline l'Ancien lui attribuait déjà ces propriétés.

Les fleurs contiennent des anthocyanes, des flavonoïdes, du mucilage, des tanins et une petite quantité d'huile essentielle très aromatique. Les fruits contiennent les mêmes flavonoïdes, des vitamines A, B et C.

En 1999, l'Organisation mondiale de la santé a reconnu les usages traditionnels des fleurs de sureau comme diaphorétique (qui provoque la sudation) et expectorant.

Cuisine

Les fleurs se cuisent en beignets.

Les baies parfument les gâteaux aux pommes et sont consommées en jus, en gelée et en confiture.

Les fruits sont utilisés comme colorant naturel, notamment pour les boissons et aliments.

Toxicité. Ses baies cuites sont comestibles, mais toutes les autres parties de la plante contiennent de l'oxalate de calcium et sont donc toxiques. Le fruit non mature contient également un alcaloïde toxique. La cuisson détruit la toxine.