Polypode

Nom binominal : Polypodium vulgare

Classification phylogénétique
Ordre : Polypodiales
Famille : Polypodiacées

Le Polypode commun est une fougère vivace.

Il est parfois appelé réglisse des bois ou réglisse sauvage. En effet, son rhizome a été utilisé à des fins médicinales, mais aussi gastronomiques.

Les frondes prennent naissance de façon isolée le long d'un rhizome rampant, assez épais, couvert d'écailles rousses. Les sores, (situés au-dessous des frondes du polypode) sont formés de sporanges serrés les uns contre les autres et qui ne sont pas protégés par une membrane (indusie).

À maturité, les sporanges libèrent les spores qui, en germant sur un substrat humide, forment un minuscule prothalle foliacé (gamétophyte) porteur d'organes mâles (anthéridies) et d'organes femelles (archégones) produisant des gamètes.

Des fécondations résultent des embryons qui reforment de nouveaux polypodes (sporophytes). Au début de leur développement, les embryons parasitent le gamétophyte qui s'épuise et meurt quand l'embryon a formé une première feuille et une première racine, devenant ainsi autonome.

Habitats

La plante affectionne les stations ombragées à mi-ombragées. On la rencontre sur les vieux murs, les anfractuosités des rochers, à la base de troncs et dans les sous-bois rocailleux. Elle peut être épiphyte sur les arbres forestiers ou des parois moussues.

Le polypode commun peut être épiphyte et supporte une faible luminosité. Il préfère les milieux siliceux, il est rare sur les sols calcaires.

Utilisations

• Usage gastronomique : cette fougère présente un rhizome avec un goût amer et sucré. Autrefois, il était utilisé pour aromatiser des confiseries comme le nougat. Une saponine, l'osladine, au pouvoir sucrant intense (plus de 500 fois celui du sucre), a été découverte dans le rhizome en 1971.

• Usage médicinal : depuis environ 2000 ans, le rhizome séché est utilisé comme vermifuge, cholagogue, laxatif et expectorant.