Orchidée

Nom binominal : Orchidacées (famille)

Classification phylogénétique
Ordre : Asparagales
Famille : Orchidacées

Famille : Orchidacées Classification phylogénétique Ordre Asparagales Famille Orchidacées Les Orchidées ou Orchidacées forment une grande famille de plantes monocotylédones. Le mot Orchidée vient du latin orchis et du grec orkhidion - qui signifie testicule, en référence à la forme des tubercules souterrains de certaines orchidées terrestres des régions tempérées. C'est à Théophraste que l'on attribue cette dénomination.

Les données scientifiques obtenues grâce au pollen d'une orchidée éteinte retrouvé dans de l'ambre nous indiquent que cette famille serait âgée de 75 à 86 millions d'années. Les orchidées ont notamment développé des caractéristiques rendant cette famille de plantes très économe en ressources : réduction du nombre d'étamines, symbiose avec un champignon, métabolisme de type CAM, etc. Leurs graines sont souvent minuscules. Leur taille varie beaucoup selon l'espèce, les plus petites ne mesurant que de 1 à 5 millimètres alors que la plus grosse orchidée connue est une épiphyte qui peut peser plus d'une tonne et développer des tiges d'environ 3 mètres de long. Selon les auteurs, le nombre d'espèces botaniques dans cette famille varie de 25 000 à 30 000. L'étude de la morphologie particulière des fleurs d'orchidées, des relations que ces plantes entretiennent avec les insectes, a nourri au XIXe siècle les réflexions de Charles Darwin et lui a, en partie, permis d'établir son modèle théorique de l'évolution. Les semences des orchidées sont de très petite taille et sont produites en très grand nombre : de cette façon elles peuvent être facilement transportées par les vents. En fait, leurs semences sont si petites qu'elles ne possèdent pas les réserves nutritives suffisantes pour engendrer la germination. Des sucres fournis par un champignon symbiotique permettent au germe de se développer en protocorme puis en plantule. Alimentation Peu d'orchidées sont utilisées dans l'alimentation. On relève toutefois le genre Vanilla, dont la gousse est la vanille. Au Maghreb, les orchidées sont encore déterrées pour préparer la très populaire boisson, le salep. Les adeptes de la théorie des signatures voient dans les orchidées aux tubercules suggestifs des régions tempérées et méditerranéennes, un aphrodisiaque. Cette propriété semble ne pas avoir de réalité. Soins de la peau Les extraits d'orchidées possèdent des propriétés anti-âge, hydratantes et régénératrices. Cela, grâce à la présence de : • glucides, qui se gonflent au contact de l'eau et ainsi hydratent la peau. • flavonoïdes et des polyphénols, qui protègent la peau des radicaux libres par leur action d'antioxydant. • minéraux : zinc, magnésium, fer, calcium, cuivre, qui ont une action reminéralisante anti-âge. A noter que les produits cosmétiques à base d'orchidée doivent voir la mention « orchid extract » dans la liste de leurs ingrédients.