Narcisse

Nom binominal : Narcissus (genre)

Classification phylogénétique
Ordre : Asparagales
Famille : Amaryllidacées

Narcissus est le genre des narcisses et des jonquilles véritables.

Etymologie

Du grec νάρκισσος («narcisse»), lui-même de ναρκάω (« être engourdi »), probablement du fait des propriétés narcotiques de la plante.

Mythologie

Dans la mythologie grecque, Narcisse était un des plus beaux hommes, mais les dieux avaient décidé qu'il ne pourrait jamais regarder son reflet. La nymphe des sources Echo, qui avait été condamnée par Héra à ne pouvoir dire à ses interlocuteurs que la fin des phrases qu'elle voulait prononcer, tomba amoureuse de Narcisse. Elle fut rejetée par la vanité de Narcisse, et pour se venger, elle demanda aux dieux de le punir par un amour impossible.

En châtiment, Némésis (déesse de la vengeance) fit en sorte que Narcisse vît son reflet et en tombât alors amoureux. Il resta alors figé, face à l'eau d'où émanait son reflet. Echo, prise de désespoir, se jeta du haut d'une montagne : c'est de là que viendrait le mot écho, et Narcisse fut transformé en plante.

Cette plante porte son nom du fait de sa beauté, de l'inclinaison de ses fleurs vers les points d'eau, et de son caractère toxique.

Description de la plante

Les narcisses sont des plantes bulbeuses, à feuilles basales et à tiges creuses, portant de une à plusieurs fleurs. Les fleurs comportent six tépales pétaloïdes. Les étamines, au nombre de six, sont insérées dans une couronne ou paracorolle en coupe ou en trompette. Le fruit est une capsule trilobée contenant généralement de nombreuses graines. Les narcisses peuvent être la cause d’empoisonnements d’hommes ou d’animaux.

Il ne faut consommer ni les fleurs, ni l'eau dans laquelle ont trempé les fleurs coupées ou des bulbes.

La partie de la plante la plus toxique est le bulbe. La plante contient des alcaloïdes dérivés de la phénanthridine. On y trouve la narcissine, la narciclasine, la galanthamine et la lycorine. Elle contient également des cristaux d'oxalate de calcium.

Les rongeurs connaissent la toxicité des narcisses et ne s'en approchent donc pas. C'est pour cette raison que certains jardiniers plantent parfois des narcisses autour des plantes susceptibles d'être attaquées par les rongeurs.

Vertus thérapeutiques

Les narcisses ont les vertus suivantes :

  • Les feuilles séchées peuvent être utilisées contre la fièvre.
  • On attribue à la plante des effets antispasmodiques, anticonvulsifs et sédatifs.
  • Elle est indiquée dans le traitement des coqueluches, des diarrhées et de l’asthme.