Mélisse

Nom binominal : Melissa officinalis

Classification phylogénétique
Ordre : Lamiales
Famille : Lamiacées

La mélisse (Melissa officinalis) est une plante herbacée vivace. Son nom vient du grec μελισσόφυλλον, melissophullon, qui signifie « feuille à abeilles ». Cette plante est donc, par excellence, mellifère.

Plante originaire de l'Est du bassin méditerranéen, elle s'est répandue dans toute l'Europe dès l'Antiquité. Appelée aussi « mélisse citronnelle », elle ne doit pas être confondue avec la citronnelle (Cymbopogon citratus), utilisée en cuisine asiatique. On confond aussi parfois la mélisse avec la cataire ou herbe à chats (genre nepeta, également de la famille des lamiacées).

Elle peut atteindre une hauteur de 80 cm. Ses tiges ont une section carrée. Elle a de petites feuilles ovales gaufrées et dentelées qui exhalent un parfum doux et citronné quand on les froisse.

Les fleurs ont une corolle longue de 12 mm, à deux lèvres. Le calice est en forme de cloche.

Vertus médicinales

La mélisse a des propriétés digestives. Infusée, elle offre une tisane apaisante. Elle a des vertus calmantes et relaxantes

Elle renferme une essence qui est un tonique nerveux. On fabrique avec les feuilles de mélisse fraîches un alcoolat appelé eau de mélisse ou Eau des Carmes. Cette eau a des propriétés antispasmodiques.

La mélisse régule l'influx nerveux.

Elle a une action bénéfique sur la tachycardie. Elle réduit aussi les spasmes de l'estomac et du côlon (elle a également des propriétés antifongiques).

En infusion, la mélisse a un effet légèrement sédatif, et favorise de plus la sudation, c'est pourquoi elle est recommandée dans des cas d'insomnie, ou par forte chaleur chez le nourrisson et les personnes âgées.

Les polyphénols de la mélisse sont antiviraux : contre l'herpès, une infusion appliquée régulièrement sur les lésions aide à éliminer les éruptions en quelques jours et à réduire la fréquence d'apparition.

La mélisse est très populaire en France depuis le XVIIe siècle, époque où les Carmes ont mis au point la fameuse eau de mélisse, qui soulageait les dames de la cour du Roi-Soleil sujettes à des malaises nerveux. Le cardinal de Richelieu gardait à portée de main son flacon pour soigner ses migraines.

Usage culinaire

En cuisine, la mélisse donne une saveur fraîche aux viandes, volailles, poissons, salades de fruits et de légumes, aux soupes et aux puddings.

Elle est utilisée en Espagne pour aromatiser le lait.

Elle entre dans la composition de certaines liqueurs comme la Bénédictine.