Marrube

Nom binominal : Marrubium vulgare

Classification phylogénétique
Ordre : Lamiales
Famille : Lamiacées

Le marrube, marrube commun (Marrubium vulgare) ou marrube blanc, est une plante herbacée originaire d’Europe, d’Afrique du Nord et d’Asie. On le trouve sur les bords de chemins, dans les prés secs et terrains vagues. Son odeur de thym le distingue d'autres lamiacées.

C’est une plante pérenne de couleur grisonnante ressemblant légèrement à la menthe, et qui peut atteindre 25 à 45 cm de hauteur.

Ses feuilles duveteuses ont une longueur de 2 à 5 cm et un aspect froissé. Les fleurs sont blanches et comme beaucoup d’autres lamiacées, le marrube a une tige carrée.

Utilisation médicinale

Dans l’Antiquité (Egypte, Grèce), le marrube était déjà reconnu pour ses propriétés apaisantes contre la toux. On s'en servait également comme insectifuge et comme antidote contre plusieurs poisons. Les Grecs l'utilisaient contre les morsures de chiens enragés.

En médecine ayurvédique (Inde), le marrube servait à traiter les infections des voies respiratoires.

John Gerard, herboriste élisabéthain du XVIe siècle, le recommandait contre les sifflements respiratoires. Nicholas Culpepper, médecin herboriste anglais du XVIIe siècle, le disait souverain pour traiter la coqueluche.

Le marrube blanc fut traditionnellement employé dans la fabrication des remèdes contre la toux. Antonius Castor le connaissait et Pline l'Ancien indique de nombreuses préparations curatives utilisant le marrube.

Ses sommités pouvaient être un des multiples constituants de la thériaque de la pharmacopée maritime occidentale au XVIIIe siècle.

En Europe, on fabrique nombre de sirops et de pastilles qui en renferment du marrube. Par ailleurs, la plante sert encore de nos jours à aromatiser certaines confiseries. Les Anglais brassent aussi une bière au marrube.

Principes actifs

On compte parmi ses constituants actifs des lactones diterpéniques, notamment la marrubine formée lors de l'extraction à partir de la prémarrubine, de la choline, des saponosides, des tanins, des acide-phénols (acide caféique, acide chlorogénique), et des matières minérales (sels de potassium et de fer).