Les plantes de notre Clos des simples (Jardin des plantes médicinales)

 1 2 3 4 5 6 7 > >>
Absinthe
Artemisia absinthium
Astérales / Astéracées

Connue pour avoir été l'ingrédient de base d'une boisson alcoolisée, populaire au XIXe siècle.
Acanthe
Acanthus mollis
Lamiales / Acanthacées

Connue pour ses feuilles ayant servi de motif architectural, par exemple sur les chapiteaux corinthiens.
Achillée millefeuille
Achillea millefolium
Astérales / Astéracées

Son nom lui viendrait d'Achille, héros de la mythologie grecque, qui s'en servait pour guérir les blessures.
Aigremoine eupatroire
Agrimonia eupatoria
Rosales / Rosacées

Agrimonia a la même étymologie que "acrimonie" : la saveur de l’aigremoine est astringente.
Ail
Allium sativum
Asparagales / Amaryllidacées

Plante potagère vivace dont les bulbes, à l'odeur et au goût forts, sont employés comme condiment.
Ail des ours
Allium ursinum
Asparagales / Amaryllidacées

L'ail des ours produit fréquemment de vastes tapis dans les sous-bois. Les feuilles apparaissent en février-mars et les fleurs en avril-mai.
Alchémille commune
Alchemilla vulgaris
Rosales / Rosacées

L'Alchémille commune est aussi appelée Pied-de-lion. Ou encore, manteau de notre Dame, patte de lapin, pied de griffon, porte rosée, herbe aux femmes...
Alkékenge (Amour en cage)
Physalis alkekengi
Solanales / Solanacées

Connue surtout sous le nom d'amour en cage. Son calice rouge orangé est semblable à une lanterne ("Al-kakang" en arabe).
Aloès
Aloe vera
Asparagales / Xanthorroeacées

Espèce cultivée depuis l’Antiquité autour de la Méditerranée. Adoptée dans les médecines traditionnelles de nombreuses régions chaudes du monde.
Aneth
Anethum graveolens
Apiales / Apiacés

L’aneth est cultivé pour ses feuilles et ses graines très aromatiques. Le nectar de ses fleurs est très apprécié des abeilles.
Angélique
Angelica archangelica
Apiales / Apiacées

Cultivée comme plante condimentaire et médicinale pour ses pétioles, tiges et graines très aromatiques et stimulantes, et pour ses racines.
Anis vert
Pimpinella anisum
Apiales / Apiacées

Autres noms communs : anis cultivé, anis musqué, anis officinal, anis sucré, boucage, pimpinelle, pimpinelle anisée, pimprenelle d’Égypte.
Aristoloche
Aristolochia clematitis
Pipérales / Aristolochiacées

Les feuilles sont larges et cordiformes (en forme de cœur). Le fruit de 5 cm de diamètre est une petite capsule en forme de poire.
Armoise
Artemisia vulgaris
Astérales / Astéracées

On lui attribue vertus depuis l'Antiquité. Les Gaulois la nommaient « ponema ». Son genre vient de la déesse Artémis, qui était censée protéger les femmes malades.
Arnica des montagnes
Arnica montana
Astérales / Astéracées

L'arnica des montagnes est décrite dans des pharmacopées européennes pour son usage dans le traitement de petits traumatismes comme les hématomes.
Arroche
Atriplex hortensis
Caryophyllales / Amaranthacées

L'arroche des jardins, c'est l'épinard du Moyen Age. On l'appelle aussi arronse, belle-dame, bonne-dame, chou d’amour, épinard géant, faux épinard, érode, folette.
Artichaut
Cynara cardunculus var. scolymus
Astérales / Astéracées

C’est un chardon domestiqué et cultivé. On le distingue du cardon (var. altilis). Les têtes et les feuilles de ce dernier sont épineuses
Aspérule (Gaillet odorant)
Galium odoratum (L.) Scop
Gentianales / Rubiacées

Cette plante tire son nom binominal de l'odeur qu'elle acquiert en séchant. Le terme "aspérule" provient du latin asper signifiant "rude", "rugueux", caractérisant le bord de ses feuilles.
Asphodèle
Asphodelus cerasiferus
Asparagales / Asphodélacées

Dans l'Antiquité, l'asphodèle, appelé encore aujourd'hui poireau du diable, était souvent utilisé pour fleurir la tombe des morts, d'où la légende du Pré de l'Asphodèle, lieu des Enfers dans la mythologie grecque.
Aubépine
Crataegus (genre)
Rosales / Rosacées

Elle est parfois appelée « cenellier » et ses fruits des cenelles. On la surnomme également « épine blanche ». Le nombre d'espèces est important, compte tenu de la facilité avec laquelle les différentes aubépines s'hybrident.
 1 2 3 4 5 6 7 > >>