Argousier

Nom binominal : Hippophae rhamnoides

Classification phylogénétique
Ordre : Rosales
Famille : Eléagnacées

L'Argousier est une espèce d'arbrisseau dioïque, épineux, originaire des zones tempérées d'Europe et d'Asie.

Les noms vernaculaires de l'espèce font en majorité référence à sa morphologie ou au milieu d'accueil : argasse, grisset, épine luisante, épine marante, saule épineux, faux nerprun, bourdaine marine, olivier ou ananas de Sibérie

Ligneux très épineux, au port buissonnant, de 1 à 5 mètres, la longévité de l'argousier s'étend jusqu'à 80 ans. Cest une plante héliophile : elle a besoin du vent pour la dispersion du pollen vers les arbrisseau femelles est pollinisée. Les insectes et les oiseaux peuvent aussi contribuer à la dispersion.

Les feuilles, caduques, alternes, simples, sont très étroites et présentent une seule nervure. Le pétiole est très court. Le limbe est vert à la face supérieure et gris argenté à la face inférieure. Les fleurs, apétales, très petites, sont verdâtres et apparaissent dès le mois d'avril, avant les feuilles. Les fruits, de forme ovoïde, sont complexes (fausses drupes), formés d'un akène entouré d'une partie charnue issue de la transformation du réceptacle floral. Globuleux, ils sont jaunes ou orange à maturité (vers le mois de septembre) et mesurent de 6 à 8 mm de diamètre.

Les arbustes portent généralement des fruits après trois ans et donnent des rendements maximaux après sept à huit ans. Les pieds mâles fleurissent un peu plus tôt que les femelles et pour une période de 6 à 12 jours ; 12 à 15 semaines sont nécessaires jusqu'à la pleine maturité des fruits.

L'argousier demande un sol légèrement humide en permanence (il appartient à la xérosphère dunaire), elle développe un système racinaire étendu pour capter l'humidité des sols et les eaux souterraines et supporte des températures négatives.

Propriétés

Les fruits sont comestibles, ils sont riches en vitamine C, flavonoïdes et anthocyanes. Crus, ils sont acides ; ils peuvent être préparés en marmelade ou en gelée.

La concentration des fruits en vitamine C est exceptionnelle : elle est 5 fois supérieure à celle du kiwiet 30 fois supérieure à celle de l'orange.